Vous etes ici: Accueil Communication 50 ème Anniversaire Bateau de l'exil

Le site de l'USDIFRA

DEMAIN L’INDEMNISATION

Une réunion du conseil d'administration se tiendra chez notre ami Luc Bossert
Vendredi 25 novembre 2011, à 17 heures
Auberge de Pémoura
32150 Monclar d'Armagnac

Cette réunion sera suivie, le lendemain, d'une réunion publique d'information
Samedi 26 novembre 2011, à 10h
Restaurant Le Brazero
Avenue des Pyrénées (Rte de Tarbes)
32000 Auch
Tél : 05 62 05 16 11

Bienvenue sur le site de l'USDIFRA

Bateau de l'exil

Envoyer Imprimer PDF
logoChers amis,

1962-2012 ! Voilà 50 ans que notre communauté, toutes confessions confondues, a du quitter ses départements français d'Algérie et ses provinces d'Afrique du Nord anciennement sous tutelle de la France.

Notre union syndicale a été créée en 1965. C'est une des rares associations à s'être battu sans discontinuer pour la reconnaissance et le règlement des séquelles du préjudice matériel causé par cet exode.

Nous ne voulons pas que ce cinquantième anniversaire soit commémoré sans que nous honorions nos morts, laissés sur les terres qui les ont vus naître, ou qui reposent sur le sol métropolitain.

C'est pourquoi nous avons décidé de célébrer dignement cet événement autour d'une manifestation que nous avons baptisée « Le Bateau de l'Exil ».

Cette manifestation consiste, d'abord, à nous rendre en pèlerinage à Notre-Dame-d'Afrique, restée dans ce pays où nous sommes nés et qui est aussi le symbole de tous les chrétiens, les juifs et les musulmans qui, un jour de 1962, ont dû quitter de force cette terre,

LAISSANT NOTRE VIERGE NOIRE, SEULE, DANS SA BASILIQUE
SUR LES HAUTEURS D ALGER

 

Ce pèlerinage se déroulera le mercredi 29 février 2012 où une grande messe sera célébrée à 11 heures en la cathédrale de Notre-Dame-d'Afrique,

Ensuite nous irons nous recueillir sur les tombes du cimetière de Saint Eugène en associant à nos prières les milliers de défunts reposant dans les cimetières, ou ce qu'il en reste, des autres villes et villages d'Algérie.

Ce pèlerinage ne sera suivi d'aucune visite protocolaire ou touristique sur le sol algérien. Nous voulons simplement montrer à nos enfants, nos petits-enfants, nos amis et aux médias combien l'amour de notre communauté pour la terre dont elle a été extirpée était et est toujours grand.

Puis nous rejoindrons notre Bateau de l'Exil où nous organiserons une conférence de presse à laquelle nous souhaitons associer les médias algériens et les médias français qui nous auront suivis.

Ce voyage aura une valeur hautement symbolique et donnera un coup de projecteur sur notre communauté et sur le fait que, 50 ans après son exode, elle reste victime de sévices, de spoliations et d'injustices non encore réparés.

Nous savons que certains d'entre vous vont se sentir exclus du fait du choix d'Alger.
Nous vous demandons de bien vouloir comprendre que nous ne pouvons pas faire plusieurs escales en Algérie, aussi bien pour des raisons financières que diplomatiques.
Notre-Dame-d'Afrique, comme son nom l'indique, est la patronne de toute l'Afrique et notamment de l'Algérie et ses trois grandes provinces.
Toutefois, les repliés d'Oranie et du Constantinois pourront prendre avec eux les statues de Notre-Dame de Santa Cruz et de Saint Augustin que nous pourrons déposer sur l'autel de Notre-Dame-d'Afrique.

D'autre part, Alger étant la capitale de l'Algérie, ce pèlerinage n'aura que plus de force aux yeux des observateurs.

Cinquante ans, c'est, pour beaucoup, une vie de perdue et pour d'autres une vie en cours ou qui arrive à son terme. Nous nous devions de montrer que nous ne sommes pas des hommes et des femmes avides de vengeance, même si la nostalgie de nos racines perdues demeure ancrée au fond de nous-mêmes.

NOUS NE SOMMES PAS, NON PLUS, OPPOSES A UNE RECONCILIATION
MAIS AVANT LA RECONCILIATION, LA REPARATION S'IMPOSE.

L'USDIFRA se doit de commémorer cet événement en espérant que nos compatriotes seront nombreux à comprendre notre démarche et voudront l'accompagner dans ce pèlerinage du cinquantenaire.

Les détails de ce voyage sont en train d'être formalisés. Faites-nous savoir s'il a votre soutien et votre adhésion.

Espérant votre concours et votre participation, je vous prie de bien vouloir agréer, Chers Amis, l'expression de mes salutations les plus sincères.

Gabriel Mène

Mis à jour ( Samedi, 01 Octobre 2011 10:11 )  

Publicités

firefox-wordmark-horizontal

 

 Pour une meilleur navigation sur le net !