Vous etes ici: Accueil Communication Communiqués

Le site de l'USDIFRA

DEMAIN L’INDEMNISATION

Réunion d'information Samedi 7 mai 2011, à 10 heures 30
Salle Municipale Buisson Allée Ferdinand Buisson
66700 ARGELES SUR MER


Réunion du CNSUR le samedi 21 mai
au sanctuaire de Santa Cruz à 10H30.

Communiqués & Actus

Communiqué de la réunion du 6 novembre à Nîmes

Envoyer Imprimer PDF
logo_comusdifraLe samedi 6 novembre 2010 à 10 heures a eu lieu au Sanctuaire de Santa Cruz à Nîmes, lieu hautement symbolique pour les Français d'Algérie, une réunion rassemblant plus de 40 associations et amicales de rapatriés d'Afrique du Nord dont les Présidents étaient présents ou représentés.

Le Président de séance a rappelé dès le début de la réunion que les populations françaises d'Afrique du nord étaient diverses tant dans leurs conditions socio économiques, leurs croyances religieuses et leurs orientations politiques, et que cette diversité se retrouve tout naturellement dans les différentes associations présentes ou représentées. C'est pourquoi l'Union ne peut être qu'apolitique et son objet vise uniquement la défense des intérêts communs moraux et matériels de la communauté des français repliés ou rapatriés d'Afrique du nord à l'exclusion de tout autre.
Il a rappelé également que l'Union est et restera ouverte à toutes les associations, amicales, syndicats et cercles quels qu'ils soient et que l'Union n'est pas destinée à être une structure supplémentaire se superposant aux autres mais une instance de coordination devant renforcer les efforts de chacun et que sa justification est l'action.

Les participants ont constaté les progrès constants de l'Union dans les esprits et dans les faits et se sont réjouis de la nouvelle dynamique créée.

Mis à jour ( Lundi, 08 Novembre 2010 22:59 ) Lire la suite...
 

Lettre au Président de la République : FNACA

Envoyer Imprimer PDF

lettresMonsieur le Président de la République,

La « Lettre ouverte » du 29ème Congrès National de la FNACA qui vous a été adressée en date du 15 octobre 2010 sous la signature de son Président national Wladyslas Marek a soulevé dans la communauté rapatriée un mouvement d’indignation qui ne fait que s’amplifier.

Considérer le 19 mars comme date de commémoration de la fin de la guerre d’Algérie est à la fois une contre-vérité et un affront fait à la mémoire de toutes celles et ceux sauvagement assassinés après cette date.

Le 19 mars 1962 furent livrés aux égorgeurs du FLN des centaines de milliers de victimes expiatoires :

-          317 soldats du contingent enlevés et jamais retrouvés

-          25.000 français d’Algérie, hommes femmes, enfants de tous âges

-          150.000 harkis et leurs familles

tous assassinés sauvagement, égorgés, démembrés, mutilés. Voulez-vous voir ces photos, Monsieur le Président ?

 

Mis à jour ( Mercredi, 03 Novembre 2010 17:50 ) Lire la suite...
 

Communiqué

Envoyer Imprimer PDF

logo_comusdifraLes associations représentatives de la communauté Pied-noir ont été reçues au Palais de l’Elysée, le 22 septembre dernier, par Monsieur Christian FREMONT, Directeur de Cabinet de Monsieur le Président de la République, Nicolas SARKOZY.

Les associations ont fait part de leur union et de leur volonté de voir, enfin, aboutir leurs justes revendications en ce qui concerne les questions tant mémorielles que matérielles. Ces dernières concernant principalement les problèmes de réinstallation, de protection du toit familial et d’indemnisation, qui persistent depuis bientôt cinquante ans.

Les associations ont fait valoir auprès de leur interlocuteur l’importance qu’il y avait à régler rapidement, complètement et définitivement ces problèmes qui n’ont que trop duré et alors que se profile à l’horizon 2012 le cinquantième anniversaire de leur exode forcé qui, par un hasard du calendrier, coïncidera avec les élections présidentielle et législatives.

Lire la suite...
 

Lettre au président de la république MONREAL Helene

Envoyer Imprimer PDF

Monsieur le Président,

Cette lettre est une lettre de désespoir. J’ose espérer qu’elle parviendra jusqu’à vous et que vous aurez l’obligeance de  la lire.

Très confuse de venir vers vous alors que vous avez en charge tant de problèmes graves, tant d’attaques de toutes sortes et qu’il vous faut beaucoup d’énergie pour conduire les affaires de la FRANCE, si j’ose venir vers vous, c’est pour vous rappeler, comme l’ont déjà fait nos différentes associations de rapatriés, les promesses que vous aviez faites, avant votre élection, à tous mes compatriotes et surtout vous parler de notre dossier.

Vous avez demandé à la Mission Interministérielle des Rapatriés de bien vouloir instruire tous les lourds dossiers qui avaient été rejetés dans les années passées. Le nôtre en fait partie mais les négociations n’aboutissent pas et le temps presse pour ma famille vieillissante.

 

Notre famille, implantée en ALGERIE depuis le milieu du 19ème siècle, fût nationalisée un an avant la fin de la guerre par une société Franco-Algérienne qui  vola  toute la récolte que nous aurions pu faire. Non contente d’avoir pris nos biens, cette société attaqua papa qui avait essayé de récupérer ses fruits à MARSEILLE, lui réclamant 75 Millions de l’époque. Mon père, plaidant, en cours d’AIX-EN-PROVENCE, obtint un Franc symbolique, en dédommagement.

Lire la suite...
 

Préfecture du Var - Ventes aux enchères

Envoyer Imprimer PDF

lettresMonsieur le Préfet,

Une rapatriée d'Algérie, chassée de son département, de son pays, en 1962 pour raison d'État et ayant perdu tous ses biens sans être indemnisée depuis 48 ans, va être vendue aux enchères par la Société Générale, au Tribunal de Grande Instance de Toulon le 9 septembre à 15 heures.

Cela va se faire malgré plus de 240 textes promulgués en faveur des rapatriés et pour leur protection. Parmi eux, le décret 99 - 469 du 4 juin 1999 a mis en place une Commission nationale de désendettement des rapatriés.

Cette rapatriée a déposé un dossier de désendettement auprès de cette commission qui l'a déclarée éligible au dispositif, en 2002. Toutefois, ce dossier n'a pas pu aboutir au stade du plan d'apurement.

Mais il a été rouvert, à la demande de Monsieur Sarkozy, Président de la République, le 8 février 2008.

D'autre part, une demande a été faite depuis 5 mois auprès de vos services aux fins de bénéficier des dispositions du décret 2007 - 398 du 23 mars 2007.

Les investissements réalisés par cette famille sur cette propriété représentent plus de trois millions d'euros.

Allons nous laisser faire une telle injustice contre une personne 93 ans ?

 

Lire la suite...
 
Page 3 sur 8

Publicités

firefox-wordmark-horizontal

 

 Pour une meilleur navigation sur le net !

Facebook

Mène Gabriel | Créez votre badge